L’art de raisonner – Conférences de Cambridge (1898) – Ch. S.Peirce

Notes de lecture
 
Ch.S.Peirce a tenu une série de huit conférences à Cambridge en 1898. La cinquième conférence traite de « l’art de raisonner » envisagé comme une pratique méthodique. Dans cette conférence Peirce indique les pistes d’une discipline pour celui qui souhaite cultiver l’art de la pensée. Son exposé apparaît étonnamment moderne. En effet, il préconise une pensée qui allie une pratique de l’observation des qualités sensorielle et esthétique, de l’expérimentation et de la logique. Cette proposition présente des convergences avec des pratiques actuelles qui impliquent les trois dimensions de l’émotionnel, du corps et du mental. 
Ce texte est cohérent avec la philosophie pragmatique de Peirce mettant en relation ternaire trois catégories qui a nommée priméité pour qualité, secondéité pour le fait, tiercéité pour la loi, la règle.
lire la suite

La Pensée et la Raison : les oubliés entre Emotions et Actions

Dans ces quelques lignes, je veux exprimer d’une part l’espoir que font naître les expressions collectives d’une volonté de changement sociétal. Cet espoir se renforce à travers les réseaux (sociaux et autres), les mouvement sociaux, … . Il se concrétise également dans la multiplication d’initiatives de construction collectives. Mais d’autre part, je m’inquiète du peu de considération accordée à la réforme de la Pensée et de la Raison. Il est triste qu’alors que nous avançons dans le XXieme siècle, le mode de pensée soit si peu questionné si ce n’est par une minorité de chercheurs académiciens ou non.

lire la suite

La quête de certitude. – John Dewey

Une étude de la relation entre connaissance et action

 

Sûreté dans la théorie

Selon le philosophe américain, la séparation entre connaissance et action trouve son origine dans la quête de certitude. Entouré de dangers, l’homme est en effet « voué à rechercher la sûreté » soit par la technique, soit par la religion, dont la philosophie grecque prend le relais. Or, celle-ci a discrédité la pratique au profit de la théorie : puisque « tout ce qui concerne l’action pratique implique un élément d’incertitude », on a considéré que « la quête d’une certitude complète ne peut être satisfaite pleinement que dans la pure connaissance ».…

lire la suite

Par-delà nature et culture, Philippe Descola – Cairn.info

Par-delà nature et culture nous ouvre et nous confronte à la fascinante diversité des peuples, à la déroutante multiplicité de leurs pratiques et de leurs croyances. L’index qui contient les noms des populations mentionnées et la bibliographie en sont des témoignages sans équivoque. Ethnologue spécialiste de l’Amazonie, Descola ne se limite pas ici à cette région du monde et s’appuie sur de très nombreux travaux ethnographiques qui offrent un parcours à travers l’immense variété des usages, anciens ou actuels.

L’objet et l’ambition de ce livre sont pourtant tout autres puisqu’il se propose justement de résister à la fascination de la diversité au profit d’une recherche de systématicité et d’unité, en vue d’une meilleure compréhension des conduites collectives.…

lire la suite

Les sept savoirs nécessaire à l’éducation du futur – E.Morin

Comment envisager le monde nouveau qui nous emporte ? Sur quels concepts essentiels devons-nous fonder notre compréhension du futur ? Sur quelles bases théoriques pouvons-nous nous appuyer pour considérer et surmonter les immenses ruptures qui s’accroissent ? A la demande — et avec l’aide — de l’Unesco, Edgar Morin propose ici le viatique minimal pour nous aider à regarder l’avenir en face. Ce petit texte lumineux, synthèse de toute une oeuvre et de toute une vie, a d’ores et déjà été diffusé dans plusieurs pays du monde.…

lire la suite

Introduction à la pensée complexe – Edgar Morin

Nous demandons à la pensée qu’elle dissipe les brouillards et les obscurités, qu’elle mette de l’ordre et de la clarté dans le réel, qu’elle révèle les lois qui le gouvernent. Le mot de complexité, lui, ne peut qu’exprimer notre embarras, notre confusion, notre incapacité à définir de façon simple, à nommer de façon claire, à ordonner nos idées. Sa définition première ne peut fournir aucune élucidation : est complexe ce qui ne peut se résumer en un maître mot, ce qui ne peut se ramener à une loi ni se réduire à une idée simple.…

lire la suite