Le responsable : une métaphore

La position du dirigeant, du responsable ou du manager est fréquemment associé à la métaphore du « Chef d’orchestre ». Si cette analogie est intéressante à bien des égards, elle n’est probablement pas la plus appropriée dans de nombreux cas. En effet, le chef d’orchestre a une position privilégié qui le place à l’écart du reste de l’orchestre. D’autre part, ce dernier dirige un concert dont le déroulé est écrit et en grande partie prévisible.

La position du responsable est plus fréquemment celle du « Capitaine d’une équipe de football ». C’est  très souvent le cas dans les TPEs/PMEs. S’il a bien la mission de mener le jeu de l’équipe, il est plongé dans le jeu en tant que joueur et n’a que peu d’opportunité de se placer sur le bord de terrain pour voir ce qui se déroule.

Ce qui se joue sur le terrain relève bien entendu d’une stratégie avec une finalité annoncée, mais les facteurs sont nombreux qui vont intervenir sur le déroulé de la partie. Contrairement au chef d’orchestre, il ne connait pas l’issue de la partie. En cas de difficulté, il est très souvent peu pertinent de chercher un coupable. Par contre, il est plus intéressant de développer la capacité à observer comment se déroulent les interactions, les actions redondantes qui coïncident avec la difficulté et ensuite de faire des hypothèses sur les changements de stratégie et d’actions possibles.

Cette analogie illustre ce que permet l’approche systémique des organisations :

  • développer la capacité à observer sans jugement,
  • porter le regard sur les interactions plutôt que sur les éléments,
  • développer la capacité à représenter le fonctionnement d’une organisation en mouvement,
  • faire des hypothèses sur le fonctionnement,
  • faire émerger les leviers d’actions possibles,
  • agir et évaluer le fonctionnement.

Dans ce cadre, plusieurs type de services sont envisageables conjointement ou séparemment :

  • développer sa capacité à observer et évaluer (formation),
  • s’adjoindre épisodiquement les services d’un observateur extérieur (accompagnement),
  • et dans les cas de crise faire appel à une intervention extérieure (intervention).

C’est ainsi que je propose les services suivants. Ceux-ci font intervenir les organisations dans lesquelles je suis engagé (GIROS, Complexitude)

Laisser un commentaire